Achat d'une perruque

Aller en bas

Achat d'une perruque

Message  chloetv le Dim 9 Mar - 14:26

Bonjour à tous,

Connaissez-vous un magasin ou il me serait possible en toute discrétion de faire l'achat et l'essayage d'une perruque sans me faire juger...je suis travesti et jusqu'à présent, j'achète mes perruques dans des magasins de fêtes, donc pas tellement belle....

Le prix est aussi en considération, donc j'en veux une synthétique mais quand même de bonne qualité et aussi si vous la connaissez, j'aimerais une adresse et non une chaîne de magasin, surtout un endroit ou vous êtes déjà aller en toute confiance...

Merci et j'attends vos réponses avec joie...

Chloé XXX

chloetv

Messages : 4
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 61
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat d'une perruque

Message  Josie-Anne le Jeu 13 Mar - 7:29

MOi j'ai cultivé mes propre cheveux que j'ai longtemps gardé en queue de cheval.

Aujour'hui, ce sont mes cheveux que je coiffe, c'Est 100 fois mieux que n'importe quelle perruques.

Josie-Anne

Messages : 27
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  chloetv le Jeu 13 Mar - 16:42

Bonjour Josie-Anne,

Merci pour la réponse, mais je n'ai pas assez de cheveux pour les laisser pousser, de là l'idée de la perruque....mais trouver un endroit ou l'on peut en essayer sans se faire juger est une autre histoire......mais je te félicite pour avoir laisser pousser tes cheveux et bonne journée..

Chloé XXX

chloetv

Messages : 4
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 61
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat d'une perruque

Message  Josie-Anne le Jeu 13 Mar - 18:05

Je te répondrai ceci.

Leur opinions ne compte pas. Leur rires ne comptent pas. Je suis sortie magasiner en plein jour, je ne suis pas morte. On a ce besoin d'être soi et cette notion a plus d'importance que tout le reste.

Va directement au magasin et soi fière de ce que tu es. Qu'ils rients, ca n'a pas d'importance, si on décide de faire cette action c'Est que l'on considère que l'on a de l'importance à nos yeux. Leur vies, on s'en fou. C'est eux qui sont risible d'avoir un esprit aussi fermé.

Pour ce qui es des perruque en magasin, j'ai une de bone Qualité  Secret Wishes, elle coutent plus cher mais en valent la peine.

Josie-Anne

Messages : 27
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat d'une perruque

Message  chloetv le Ven 14 Mar - 17:15

Bonjour Josie-Anne,

Je comprends très bien ce que tu essais de me dire....mais ce n'est pas si simple que ça. Je te dirais que depuis trois ans j'ai fais des pas de géants pour enfin accepter ce que je suis.

J'ai un côté homme que j'aime et j'ai mon côté féminin que j'ai longtemps repoussé. Je faisais mon dur pour cacher ce que j'étais véritablement à l'intérieur, je cachais toute cette douceur et crois-moi j'en avais à revendre jusqu'au jour ou j'ai cesser de boire. À partir de cette journée, petit à petit, j'ai commencée à m'aimer, à me trouver coquette et curieusement, j'acceptais pour la première fois cette chose que j'avais si longtemps repoussé de toutes mes forces.

Aujourd'hui je gâte Chloé, mon moi féminin, je lui achète de la belle lingerie, des bas de soie, de belles petites culottes super féminine, de beaux soutien-gorge, des jupes...je suis rendu à l'étape de la perruque, maquillage et perruque. Crois-moi je vais foncer car plus grand chose me fait peur maintenant. Mais quand même je veux être prudente, car je veux pas tout détruire ce que j'ai mis tant de temps à construire et je sais que tu comprends très bien ce que je veux dire..

Je n'ai pas encore tes forces, mais j'y travaille crois-moi et je fonce et ne me laisse pas détruire, mais j'y vais pas à pas car c'est aussi délicat, disons que je ne cherche pas exactement l'acceptation des autres, je ne suis pas folle quand même, mais disons que je suis prudente car la prudence est la mère de toute les vertus...

Je vais aller pour ma perruque et mes nouveaux talons, comme tu dis, la tête bien haute et non entre les jambes....

Merci beaucoup pour ta franchise, est-ce que je peux te placer dans ma liste d'amies?

Je te souhaite une très beau w-e ma belle et surtout ne change pas, même si je te connais pas..juste le ton de ta lettre en dit long sur toi....

Chloé XXXX

chloetv

Messages : 4
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 61
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat d'une perruque

Message  Josie-Anne le Ven 14 Mar - 17:53

J'aime ta réponse!!!

Very Happy oui ajoute moi! ca me fera plaisir de discuter!!

Pour t'aider un peu, voici un peu de moi.

Ca fait 1 an 5 mois que je ne bois plus une goute. 13 ans d'alcoolisme tous du à cette réalité qui es mienne, pour cacher et oublier.

Depuis que j'ai cessé l'alcool, je me suis rendu compte que mon intérêt féminin était plsu qu'un simple fétichisme, il es devenu plus gros jusqu'à ce que je comprennne que c'est un problème identitaire que je vivais. J'ai un coté homme aussi, mais je me suis rendu compte que la majorité de celui-ci était le masque. Je suis très féminine malgrés le fait que je sois homme. J'ai décidée de l'accpeter et de consulter pour m'aider à y voir clair. Il est difficile de trouver la force parfois si à la base, on essaie de tout faire seule. Il faut l'humilité d'aller en parler. comme tu le fais ici.

Je connais 2 sexologues, une que j'ai fréquenté et l'autre qui es ma nouvelle. La première était très compétante mais j'ai besoin d'aller plus loin. Elle m'a aide rà comprendre ce que je suis et ca a fait un bien gigentesque. J'ai changé car, déontogiquemen parlant, elle n'avais pas l'autorité pour me faire suivre un traitement hormonale. Elle est très disponible et d'une gentillesse qui n'a pas de prix. ma nouvelle aussi l'es mais est plsu occupée. Si tu le désir, je te transmetterai leur coordonées. C'est un cout mais ca coute moin cher que l'alcool et ca réapre au lieux de détruire.

Soit forte et fière, tu n'est pas folle comme aucune d'entre nous l'es. Ceux qui t'aiemnt t'accepterons, les imbécilles fuirons et tu trouvera des gens avec un coeur d'or.

Soit brave et fonce!! On es avec toi, fait toi belle et fait le pour toi.

Bisous!!!

Josie-Anne

Messages : 27
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat d'une perruque

Message  chloetv le Sam 15 Mar - 8:30

Bonjour cher Josie-Anne,

Que de réconfort dans ta voix, je vois d'après la lecture de tes mots, que toi aussi tu as vécue comme moi un problème d'identité et ce n'est pas banal. Dans mon cas cela a commencé à l'école quand j'étais jeune. J'ai vécu l'intimidation, pas à de très haut niveau, mais quand même et pour ne pas me laisser abattre et bien j'engageais le combat et crois-moi, je n'en ai pas perdu beaucoup à cause de cette rage que j'avais en dedans de moi et je ne comprenais pas.

J'ai 62 ans et disons que dans les années 60, c'était difficile de savoir ce qui nous rongeait à l'intérieur car je ne savais pas trop ou chercher, mon père était très sévère et pas question d'aborder une discussion sur le sexe à la maison. Je me sentais différent des autres, j'étais sensible aux autres comme ça se peut pas, j'avais une écoute hors du commun, même si à l'intérieur de moi je vivais l'amertume.

J'ai eu ma première thérapie en avril 1980, je te raconterai un jour si jamais on se croise, trop long à raconter ici et je peux te dire que je n'ai pas trouvé mon mal, mais j'y ai trouvé une grande délivrance, enfin je pensais, cela a duré un petit bout de temps et je flottais tellement j'étais heureux, ça ne brûlais plus en dedans de moi pour la première fois depuis bien longtemps.

Quelques années plus tard, j'ai commencé à boire, au début socialement et j'ai aimé le feeling et j'ai bu socialement pendant bien des années, mais vers mes 50 ans, je me suis mis à boire de plus en plus et j'avais le mal de vivre à l'intérieur de moi. Jusqu'à un beau jour je suis tombé sur un article qui parlait des travestis....alors je venais de trouver le pourquoi toute ma vie, je me sentais différent des autres et que j'arrivais pas à mettre le doigt sur ce mal de l'âme. Alors un beau jour ma femme après de multiples tentative pour me que j'arrête de boire m'a mis au pied du mur et m'a menacé de me quitter si je ne faisais rien pour m'en sortir. Alors j'ai décidé de l'écouter et de passer une semaine dans un endroit pour essayer de me réparer.

Quand je suis sorti de ce centre, je n'avais plus soif, j'étais heureux, calme et un peu plus tard je me suis rendu compte qu'enfin je m'aimais comme personne, je t'en parle et les larmes me viennent facilement. Depuis ce jour j'ai commencé à me travestir régulièrement, au début, je mettais la lingerie de ma femme, mais très vite j'ai opté pour l'achat de mes trucs. L'excitation que j'avais de magasiner pour moi et d'acheter des trucs pour moi de fille me comblait à tout point de vue. Je sais que tu comprends tout ce que je raconte car la plupart d'entre nous avons eu à traverser bien des ponts, affronter bien des tempêtes, verser bien des larmes, avant l'acceptation de notre condition qui aux yeux de la société, traditionnaliste, s'enferme et souvent refuse de sortir des cadres établis..

Quand la première fois, je me suis vêtu avec ma nouvelle lingerie, le plaisir et la joie qui m'habitais n'a pas de sens, j'étais excité comme une gamine qui découvre son corps. J'avais envie de me montrer car j'étais fière de ce que je voyais, et de me dire ça c'étais pas peu dire. Je me suis ache té pleins de trucs, jeans super sexy, jupe, bas de nylon, corset, j'ai une panoplie de petites culottes, leggins, enfin presque tout, il me manque des robes, une perruque qui sera faites pour moi, pour la forme de mon visage, d'autres talons haut, des bottes aussi..

Le plus important pour moi est de garder mes deux identités, je m'aime en homme et j'aime aussi la femme en moi, je veux la gâter car je l'ai tellement négligé et repoussé. Si j'avais 20 ans, je penserais à prendre des hormones pour avoir des seins, mais tant qu'à mon pénis, je le garde. J'ai vécu quelques autres thérapie aussi, mais je n'étale pas ça ici....peut-être allons-nous nous rencontrer, qui sait.

Disons que depuis mes 40 dernières années, j'ai franchi dernièrement un pas de géant et j'en suis fière.

Merci pour tes réponses réconfortante, j'apprécie énormément te lire, tes commentaires pertinents. Pour ce qui est des sexologues, je vais voir comment je vis tout ça et je vais voir plus tard, je t'en reparlerai. Je ne ferme pas la porte à de l'aide.

J'oubliais, ma femme est au courant que je me travestis, mais si elle accepte pas le fait de me voir en fille, elle ne trouve pas ça normal, mais le tolère, donc je m'habille quand je suis seule à la maison. je ne suis encore jamais sortie en fille en dehors de la maison et comme je suis exhibitionniste au pluriel, cela me surprend de ne pas l'avoir fait encore, mais cela ne devrait tardé.

Au plaisir d'une prochaine lecture...

Beaucoup de bisous..

Chloé XXX

chloetv

Messages : 4
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 61
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat d'une perruque

Message  Josie-Anne le Sam 15 Mar - 11:17

Il y a beaucoup de souffrance dans tes dires.

Pour t'aider un peu plus à comprendre. certaine personne, comme toi, vivent bien avec ces deux identités. Ce qui es déjà beaucoup. Ton désir pour le travestismeest aussi normal que le désir de se vêtir pour l amoto, ou bien faire du ski. C'est aussi normal que cela. On vit à uen époque ou l'on comprend que l'identité sexuelle a beaucoup de déclinaison toute possible, toutes normale. Pour ma part, mon côté masculin, j'ai plus de difficulté à bien vivre avec mon ami qui pend entre els jambe. Pour moi c'est normal, j'aime les hommes très homme très viril. Bref, les hétéro me plaisent. Si jje veut un jours être la femme de ces homme, il me faudra ller plus loin.

Encore là, c'Est mon cas , et il es mien. J'ai une blonde, elle ne le prend pas très bien mais moi , si je ne le fait pas, je ne serai pas heureuse,. tel est le constat que j'ai fait.

Sache aussi, que, je sais aujourd'hui que j'aime les homme mais c'est relativement nouveau pour moi. Avant que je m'accepte, mon seul désir sexuel s'exprimais dans les vêtemtn de femme, et ce , depui toujours. Récement, un soir ou j'.étai coquette, mon corp a réagis à de beau homme à la TV. Cela n'avais jamais fait effet sur moi, mais cette découverte a été une délivrance car j'avais enfin uen réactionnormale envers uncorp et non plsu envers les vêtemnt fémins.

Je te le dit car, il arrive très souvent, que nous, trans, soient bisexuel. MOi je le suis, mais je d.couvre que mon désir des homme est plus fort que celui que j'éprouve pour les femme. J'ai fait l'amour des tonne de fois, mais tu voit, encore là, je esait l'amour au femme, en me voyant femme aussi, dnas ma t^te.

J'ai été aussi pecécuté jeune, mais jamais le terme gay, a été untilisé. je suis plustôt brillante et j,ait premier de classe mais j'était aussi très sportif et bon dans les sports.. Bref, j'avsi tout pour faire chier et ma gentillesse a été uen faiblesse qui m'a nuit.

Aujourd"'hui, dans ma peau, je suis moi, et je me sent bien. Il faut chercher à être soi et non ce qu eles autre veulent de nous. Probablement que un jours, tu voudrai être plus souvent femme que homme. Avec mon boulot, je doit être homme, alors j'y suis forcé même si je ne désire pas trop ces vpêtemnt. Alors je me suis mise à placer mes cheveux féminin et d'en être fière.

On souffre tous à notre facon. il ne faut pas avoir honte de ce que l'on est.

Josie-Anne

Messages : 27
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Perruque

Message  Carole25595 le Lun 23 Fév - 1:50

Moi, je suis allée au salon Louis XIV au Ste-Catherine, Mtl. Dames très gentilles. Tu dois absolument prendre rendez-vous au préalable.

Bonne chance.
avatar
Carole25595

Messages : 6
Date d'inscription : 23/02/2015
Age : 53
Localisation : Rive-Sud Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

nouveau printemps

Message  MarieMichelle892 le Mer 20 Mai - 21:18

au 6551 st-hubert... près du Saunas st-hubert, même coté de rue..
demande Léna... une vietnamienne très gentille.. en plus tu pourras
être maquiller en sortant si tu veut.. (un 10 ou 20$ de pourboire...
elle fais même la coupe sur ta perruque et elle est professionnelle..

avatar
MarieMichelle892

Messages : 3
Date d'inscription : 20/05/2015
Age : 44
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat d'une perruque

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum