Épilation à l'électrolyse

Aller en bas

Épilation à l'électrolyse

Message  Tiffany le Mar 28 Juin - 17:17

Article tiré de la revue Châtelaine.


Fonctionnement
L’électrolyse consiste à transmettre un courant électrique au bulbe pileux, créant une coagulation et entraînant, à sa suite, la chute du poil à la racine. On cible ainsi les poils un à un, à l’aide d’une aiguille. Car ces derniers poussent en trois temps : phase catagène (le poil naît dans le bulbe), phase anagène (il croît hors de la peau) et phase télogène (il est mort et va tomber). L’électrolyse ne touchant que les poils en phases catagène et anagène, il faut multiplier les séances pour cibler tout le duvet.

Degré de douleur
Élevé.

Repousse
Selon la région, il faut de 6 mois à 2 ans pour venir complètement à bout des poils. Ces séances, très rapprochées au début (2 fois par semaine en moyenne), vont en s’espaçant (1 fois toutes les 3 à 4 semaines à la fin).

Précautions/contre-indications
Contre-indiqué pour les femmes enceintes, les diabétiques sous insuline, les cardiaques et les hémophiles.

Avantages
« Ça reste une solution très fiable, tient à préciser l’esthéticienne et ex-enseignante d’électrolyse Carole Gosselin, principalement en appoint du laser ou quand on a une pilosité pâle. » Cela dit, l’électrolyse fonctionne sur tous les types de peaux (pâles, mates, asiatiques, noires) ou de poils (blonds, roux, blancs, foncés). Elle peut être pratiquée sans restriction partout sur le corps et le visage, y compris sur la poitrine. À moins d’un chambardement hormonal (grossesse, ménopause) ou de la prise de médicaments favorisant la pilosité, le poil finit par disparaître totalement.

Inconvénients
C’est long, douloureux et très coûteux. Et ça ne permet pas de traiter rapidement de grandes surfaces. « En 2009, l’investissement en temps et en argent n’en vaut plus la peine, affirme Josée Chartrand du spa EQLib. De plus en plus d’esthéticiennes refusent d’épiler les jambes de leurs clientes à l’électrolyse : l’exercice est trop fastidieux et le coût, quatre à cinq fois plus élevé que le laser. »

Le dermatologue Daniel Barolet insiste sur le fait qu’il s’agit d’un procédé invasif. « On pique la peau, il y a donc risque de transmission de maladies si l’aiguille est mal stérilisée. De plus, l’électrolyse peut heurter le collagène sous dermique et entraîner, à long terme, des ridules, des cicatrices et des taches pigmentaires, blanches ou brunâtres. »

Prix
Il en coûte au minimum 1 $ la minute, soit en moyenne, de 70 $ à 100 $ l’heure, à moins de profiter d’un forfait. Il faut prévoir plusieurs séances par mois au début et 1 fois par mois, par la suite : 6 mois pour le bikini ou les aisselles, 1 an pour la demi-jambe et 2 ans pour la jambe complète.

Lumière intense pulsée et radiofréquence : utilité et limites
Dans certains endroits, on pratique l’épilation à la lumière intense pulsée (LIP). Cependant, esthéticiennes et médecins s’entendent pour dire que ses performances sont décevantes. « Contrairement au laser, la LIP diffuse des photons de différentes longueurs d’onde. Sa portée est plus large en étendue, mais sa lumière pénètre moins profondément et son action manque de précision », font remarquer les esthéticiennes Carole Gosselin et Hélène Leblond. Quant à Josée Chartrand, elle reconnaît que c’est un bon outil de finition « quand, à la fin des traitements au laser, quelques poils s’accrochent. Mais sans plus. » Selon le dermatologue Daniel Barolet, les risques de taches blanches sont plus élevés avec la LIP « parce qu’on peut moins bien contrôler l’énergie qui émane de l’appareil ».
avatar
Tiffany
Admin

Messages : 36
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 36
Localisation : Sherbrooke

Voir le profil de l'utilisateur http://trans-montreal.monally.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum